CRÉATIONS ÉNERGÉTIQUES

Un projet, une étape de Vie à passer ou à réaliser...

J'ancre dans la matière par un objet fait sur mesure cette intention posée.

Mes créations sont le fruit de mon expérience dans les domaines sensible et énergétiques.
 

Les photographies ont été prises à des moments et en des Lieux particulier, elles véhiculent les vibrations de ce moment fugace et subtil, elles sont à suivre sur le blog.

Concernant les céramiques et les Pendentifs, ces créations sont faites suivant l’Air du Temps et des Saisons. Les supports plats pour équilibrage énergétique ou information des liquides suivant une Trame bien précise. Enfin je réalise d’autres pièces (œufs ou croix) sur demande pour un Objet accordé à son Destinataire pour un but précis (axe de travail principal étant la fertilité, le « faire naitre à… »).


J’applique ici ce que j’ai pu expérimenter : la détection sensible, la géobiologie des Lieux Sacrés, l’information de l’Eau, la notion Végétale des Simples et la cueillette en conscience, l’Art des Tracés, et le BaZi (relation énergétique avec le temporel).

  • Pour le travail des d’information des liquides (eau de l’argile, des émaux, et des oxydes).

  • Pour le choix du lieu de la réalisation, de la cueillette, et du végétal ou minéral qui servira d’empreinte.

  • Pour l’écoute du bon moment qui potentialisera la création.


RAKU

Pour les Grés avec une vision occidentale, linéaire :

Approche « Matière, Cœur, Esprit », (la Terre, le Végétal, et l’EAU).

 

Pour les Raku avec une notion orientale, celle de la pensée chinoise énergétique, circulaire:

Les 5 Eléments (le Bois, le Feu, la Terre, le Métal et l’Eau).

La 1ere étape est  le choix du tracé ou le choix du lieu pour la prise d’empreinte, ensuite vient la réalisation sur la terre molle ou légèrement séchée.

 

Une fois sèches (de 1 à 20 jours) les pièces sont grattées et passées à la 1ere cuisson qui solidifiera l’objet : le biscuit.

Après refroidissement est réalisé l’application des oxydes et des émaux au pinceau, à la louche, ou par trempage.

Puis les pièces passent à la 2nd cuisson.

Pour les Grès, un passage en four électrique avec une montée et une descente en température douce de 12 à 15 heures avec émail mat ou brillant.

Pour le Raku une montée rapide en température d’environ 2h, puis une sortie du four sans attendre le refroidissement de la pièce.

Ce choc thermique va créer des fissures, réaction aléatoires, dans les émaux. La pièce encore chaude (env. 900°) est alors posée sur un mélange des matières organiques (copeaux de bois, papiers, feuilles mortes, et autres matières organiques sèches) entrainant une combustion spontanée qui va noircir les craquelures et les révéler.

 

Vient ensuite le travail d’enfumage et de réaction des oxydes en privant cette combustion d’air par la pose d’un couvercle sur le bac ou en le recouvrant de terre humide.